Intérêt du téléobjectif en thermographie?

De Thermographie infrarouge
Aller à : navigation, rechercher


Téléobjectif en thermographie

Toute personne qui s'est intéressée à l'achat de la thermographie s'est aperçue qu'en plus de l'objectif standard, on propose quelques choix d'objectifs complémentaires: grand angle, télé, super-télé, …

Mais pas de zoom généralement car même si ils existent, ils sont impossibles à calibrer thermiquement parlant actuellement, leurs mesures de températures sont donc d'office sans valeur (seul les Japonais en ont produit mais ont à priori arrêté la production), on les utilise encore par contre en surveillance ou en spatial (télescopes) là où l'image a plus de sens que la précision de la mesure. En civil, même si l'usage des températures "exactes" est découragé, un objectif statique offre une idée satisfaisante des températures même hors labo, du moment que la cible est assez propre et homogène.

L'objectif standard le plus courant est de l'ordre de 30x23° (TESTO), 25x19° (FLIR), 24x17° (FLUKE), … Bref ce qui considéré de l'ordre des grands angle de l'ordre de 40 mm.

L'avantage indéniable de ces objectifs réside dans une distance focale minimale faible de l'ordre de 10 à 40 cm, une distance à l'objet limitant les risques de pollution par notre propre reflet et une cohérence de taille de cible dans les pièces même des habitations privées (sauf les WC). De même, en extérieur, la largeur d'une rue suffit souvent à prendre une façade de maison d'une passe ou au moins sa largeur et/ou hauteur, tout est question de distance de recul. En revanche, dès que l'on parle d'électricité industrielle, de panneaux solaires, d'inspection à distance, ... une certain frustration peut s'installer tout comme dans le domaine animalier Mais, est-ce que ces objectifs qui peuvent représenter jusqu'au 1/3 à 2/3 des prix d'une caméra moyenne gamme valent le coup?

Comparaison à moyenne distance de deux objectifs

Voici ici la comparaison entre l'objectif 9x11° de la TESTO 885 et son 30x23°.

Première remarque: la mise au point est délicate, le net est un peu plus difficile surtout à courte de distance où sa distance focale minimale est de l'ordre du demi mètre venant de 10cm mais cela signifie donc que l'on passe d'un IFOV de 1.7 mrad à 0.6 mrad, pour dire plus simplement: l'objet mesurable le plus petit passe donc de 5.1 mm à 1.8 mm pour une distance d'un mètre. On sent que le bougé est également plus marqué comme en photo classique d'autant que le 640x480 de la 885 est une super résolution basée sur le bougé, il y a donc une certain pratique à obtenir et il est conseillé pour les meilleurs résultats d'utiliser un pied ou de pouvoir s'appuyer contre quelque chose.

Par contre, l'enrichissement thermique est net et les nuances ressortent beaucoup plus fortement.

Les objets distants sont mieux cadrés et de petits objets apparaissent (par exemple les oiseaux). Dans le cadre du bâtiment, cela a du sens pour des détails techniques observables à distance, les lignes électriques, ...

Une image valant mieux qu'un long discours, voici la pratique avec scène dont les objets observés sont entre 75 et 120 mètres de distance:

Comparaison d'objectifs de vue en thermographie d'un paysage avec maisons

Même vision prise par plein soleil:

thermographie de panneaux solaires photovoltaïques avec neige

En fait, la thermique est nette, c'est la superposition qui est ironiquement plus brouillée et comme en plus le gain choisi est conflictuel … Avec de telles caméras et le Grayess, l'utilité d'une superposition diminue beaucoup.


Conclusions: pour les inspections à longue distance, c'est extrêmement intéressant, en solaire, même ici on perçoit déjà des nuances, des défauts de châssis sont perceptibles quand importants. Donc, si on en a l'usage, l'efficacité est nette.

Remarque complémentaire: le logiciel utilisé est ici le Grayess Cronista, ce produit payant permet d'exploiter de manière nettement plus forte les caméras thermiques, un article suivra quant à la démonstration de la différence de qualité que l'on peut obtenir en utilisant ce logiciel.

Comparaison d'une image depuis une distance triple à simple

À venir


Comparaison à courte distance

À venir